Réussir un projet personnel et professionnel en 5 étapes

Structurez votre projet pour réussir !

Dans les entreprises françaises, de nombreux projets dérapent (en terme de coûts, de délais ou de périmètre); d'autres échouent ou sont purement et simplement abandonnés. Les conséquences sont toujours dommageables: déception, pertes d'énergie, de temps, d'argent, de crédibilité. Bien sûr l'échec est constructif et il vaut mieux la plupart du temps essayer, que ne rien faire...mais essayer avec méthode, rigueur, organisation, pour donner les meilleures chances de succès.

Vous avez une idée, un projet personnel et professionnel, un rêve, une envie et vous avez peur de vous lancer pour le réaliser. Peur de l'échec, du jugement des autres, de ne pas être à la hauteur, d'être rejeté ou mal-aimé, ou peur de réussir...

Vous voulez bien vivre votre projet, le lancer avec optimisme, confiance et détermination; mais vous avez des croyances limitantes,  des émotions négatives, des freins.

Ancrez-vous dans la réalité, agissez pour faire émerger motivation et talents qui vous redonneront confiance en vous. 

Vous voulez réussir ? Cela demande de structurer votre projet et de respecter certaines étapes... 

projet personnel et professionnel

1. Testez votre motivation !

C'est le nerf de la guerre.

La réussite d'un projet personnel et professionnel en dépend. Mesurer votre motivation sur une échelle de 1 à 10 va clarifier votre engouement pour ce projet.  A quel besoin réel et avéré répond-il? Quel en est le déclencheur ?

Soyez honnête avec vous-même: quelles sont vos envies profondes, vos capacités réelles, vos vraies valeurs ?

Ecrivez vos arguments: ils nourriront votre motivation et renforceront la confiance en vous. Vous aurez ainsi la crédibilité nécessaire pour convaincre votre entourage.

2. Définissez vos objectifs !

Commencez par l'objectif principal : votre but, ce que vous visez.  Ecrivez précisément votre projet; résumez-le en une phrase, en précisant le délai de réalisation. L'écrire ainsi est  déjà un premier pas  dans la zone de "succès", vers les chances de réussite.

Demandez-vous si votre projet, votre objectif est S.M.A.R.T. ?

Spécifique: compris vite par tous.

Mesurable: faits concrets testables Ambitieux:  pour mobiliser les énergies

Réaliste: atteignable; non un doux rêve

Temporel: des délais, une date de fin.

Décomposez alors en sous-objectifs.


3. Sachez vous entourer.

Vous avez validé votre objectif et déterminé les sous-objectifs. Votre motivation doit alors rester intacte: entourez-vous de personnes qui ont un regard positif sur votre projet.

Recherchez des personnes inspirantes aux messages constructifs, et qui ont déjà réussi. Porteuses de valeurs qui vous correspondent, elles peuvent être dans votre entourage  ou dans la sphère médiatique. Vous pourrez suivre ces modèles pour vous aider à conduire votre projet avec succès.

Allez à la rencontre de conseillers, de partenaires éventuels, de clients potentiels, afin de récolter plusieurs avis, différentes visions. Exprimez vos attentes, recueillez les besoins. Ces feed-back vous permettront d'améliorer, corriger, remplacer, éliminer des éléments de votre projet.

4. Planifier vos tâches

Votre projet est maintenant lancé! Afin de veiller à son bon déroulement, réalisez un planning détaillé de toutes les tâches par ordre chronologique et regroupées par sous-objectifs. En face de chaque tâche, indiquez la durée de réalisation. Pensez à relier et corréler les tâches entre elle pour optimiser vos démarches. Vous définissez ainsi le chemin critique: la durée idéale du projet si tout se déroule bien. Mais nous savons tous que des retards, imprévus, des remises en question et autres perturbations sont susceptibles d'intervenir. Vous devez donc les anticiper: pointez les tâches à risques,

prévoyez des plans B et réajustez en conséquence en ré-étalant la durée. Ces corrections vous permettront de vous prémunir des dérapages mais aussi de gagner en tranquillité.

5. Budget et suivi du projet

Déterminez vos ressources matérielles et humaines en intégrant bien leurs contraintes. Affectez-les à vos tâches en considérant les risques.

Vous estimez ainsi le coût prévisionnel de votre projet et constituez votre budget pour la période concernée. Le projet est sécurisé et peut commencer

Votre planning doit vivre au rythme du projet et non l'inverse. Soyez flexible et corrigez les tâches en fonction des avancées du projet. Mettez en place un comité de pilotage du projet en programmant les réunions à l'avance. La persévérance, le focus tout au long du projet en garantissent la réussite. 

Pensez à votre écologie; ne vous sur-investissez pas au point de vous épuiser. Toutes ces planifications et anticipations permettent justement d'installer de la sérénité .

 


Mener à bien un projet personnel et professionnel demande beaucoup : garder un mental d'acier, s'engager dans l'action,  gérer son énergie, cultiver des émotions dynamisantes, rester concentré, respecter son hygiène de vie et veiller à son équilibre professionnel/familial.

Le mener seul(e) peut s'avérer difficile; le parcours est souvent fastidieux: respecter le timing, contourner les obstacles, maintenir l'énergie nécessaire pour la réalisation des étapes, nourrir ses idées, combattre ses mauvaises croyances, vaincre ses peurs, gérer ses émotions, etc...

Se faire accompagner rassure, tranquillise, évite la procrastination et fait émerger des solutions.

Je suis convaincue que se faire accompagner par un Coach est vraiment utile.

 

Isabelle Folliard

Si vous avez aimé cet article, partagez-le !

Écrire commentaire

Commentaires : 0